Archives mars 2020

créer un qr code pour cv

Quel est l’intérêt de mettre un code QR sur son CV ?

C’est désormais une norme, les recruteurs s’habituent à voir sur les CV qu’ils consultent d’énigmatiques QR code, des codes barres scannés à partir d’un téléphone Android qui donne accès à une page en ligne. Étude de cette nouvelle tendance qui peut s’avérer utile pour les chercheurs d’emploi.

Présentation du QR code

Pas compliqué à réaliser, il s’agit juste d’un code barre en 2D qui facilite le stockage de nombreuses informations numériques comme les adresses de sites web, les textes… QR, qui signifie Quick Response est un code facile à décoder en peu de temps.

Pour y arriver, il faut juste flasher le code à l’aide d’un téléphone intelligent possédant une application adéquate (lynkee, 2D Sense, mobiletag…) et vous y êtes.

Installé sur la carte de visite ou sur le CV, le QR code renferme des informations qui peuvent rediriger sur votre compte twitter, votre blog, ou toute page internet apportant des preuves claires de la maîtrise des compétences liées au poste recherché.

 

cv avec qr code

Dois-je créer un CV avec qr code ? [sources image Pixabay]

Comment créer un QR code pour mon CV ?

Il existe des tonnes de générateurs de codes QR sur le net. Les meilleurs vous offrent de nombreuses options pour utiliser votre code QR et sont compatibles avec la plupart des applications mobiles de lecture de codes QR. Les grandes étapes pour créer son QR code pour CV sont les suivantes

  • Étape 1 : Sélectionnez un générateur de code QR.
  • Étape 2 : Choisissez le type de contenu dont vous faites la promotion. Sélectionnez le type de contenu que vous voulez que votre code QR affiche à la personne cible.
  • Étape 3 : Testez le code QR pour vous assurer qu’il est bien scanné.
  • Étape 4 : analyser le suivi de votre QR code (utilisation avancée)

QR code Arty ? Qu’est-ce que c’est ?

Le QR code en noir et blanc n’est déjà plus d’actualité, car il faisait penser à un simple code barre très utilisé dans les grandes surfaces. Dorénavant, c’est le QR code arty, accompagné de couleurs, de logos…  L’objectif est ici de personnaliser son QR code. Ainsi, créer un code QR en ligne facilement personnalisable, une manière d’afficher sa créativité. Envie de créer un QR code Arty ?

Les sites indiqués pour créer un qr code pour cv sont Bqrious, Qrhacker, Unitag, MyFeelback ou qart.js…

QR code arty pour CV

Mettre un QR code arty sur un CV ? [source : Qart.js / url https://kciter.github.io/qart.js/]

Faut-il installer un QR code sur mon CV ?

Les chasseurs de têtes ne sont pas encore tous habitués à ces méthodes. De la même façon, tous les candidats n’oseront pas mettre un QR code sur le CV en répondant aux offres.

« La plupart des chercheurs d’emploi qui le font viennent principalement des métiers du secteur tertiaire, où on veut un personnel compétent capable d’innover » selon Gaël Michel, créateur de monqrcode, l’une des plateforme de création de contenu pour les QR code. C’est le cas par exemple dans le domaine commercial, le design, la communication, la R&D, le marketing…

Un as de la communication qui opte pour une mini campagne en utilisant des stickers à base de « QR code CV » va véritablement faire sensation. C’est une preuve indéniable pour le recruteur que le candidat peut innover, comme le souligne Matthieu Watremez, un recruteur du cabinet de recrutement Blue Search

Dans quelles situations mettre un un QR code sur mon CV ?

Il est important de tenir compte de la situation et du contexte de votre recherche d’emploi avant d’utiliser votre QR code..

NON : dans le cas d’une candidature 100% en ligne ou les recrutement trop complexes

Si vous décidez d’envoyer un CV par mail, mettre un QR code n’aura que peu d’intérêt. Imaginez le recruteur obligé d’ouvrir le CV, utiliser son téléphone pour scanner le code et lire ce qu’il y a derrière. Cela complexifie la gestion de la candidature en donnant du travail au recruteur, ce qui plombe la candidature. Dans ce cas de figure, il est recommandé d’écrire en clair le lien URL tel explique Matthieu Watremez.

De même qu’un QR code va être difficile à identifier lors des process hyper balisés des multinationales, lorsque vous déciderez par exemple de postuler à des offres pour devenir Chief officer dans une grande banque.

OUI : pour les CV papier

En outre, il s’avère important de laisser le QR code pour tout CV à imprimer qui sera remis en main propre aux recruteurs lors d’une campagne de recrutement. C’est aussi conseillé de le faire quand vous envoyez le CV imprimé aux PME ou TPE qui œuvre dans votre secteur d’activité.

OUI : installer le QR code sur les cartes de visite

Mettre le QR code sur le CV ne se fait que s’il apporte une plus-value réelle à la candidature. Il est par exemple le bienvenu sur la carte de visite. Proposer une carte de visite avec un QR code qui présente simplement vos coordonnées peut attirer l’attention d’un prospect. Toute personne qui le flashe permet à l’intéressé d’avoir toutes vos données dans son smartphone. Il s’agit ici d’une Vcard. Pour aller plus loin, éditez un QR code redirigeant directement sur le CV en ligne, site internet, blog ou compte twitter…


chief officer

Chief officer : le nouveau terme à la mode dans les CV des hauts profils

La dernière tendance dans le monde du CV est de remplacer le terme directeur par celui de « Chief Officer » En effet, de nombreux nouveaux métiers (surtout dans le domaine du numérique) proposent des acronymes tirés de l’anglo-saxon. On parle de CEO, CTO, CXO, COO… Toutes ces abréviations contiennent les mots « Chief et Officer » dans leurs titres respectifs. Pourquoi cela ? Faut-il passer le cap et ajouter l’expression Chief Officer dans son CV ?

La chief officerisation du CV : est-ce une maladie galopante de la startup nation ?

Pourquoi toutes ces entreprises et ces recruteurs ne chercheraient t’elles que des Chief officer et pas des directeurs? La question peut se poser. Il y a plusieurs explications à cela. Avant toute chose, il convient de bien comprendre ce que « chief officer  » signifie et pourquoi, il est différent de celui de directeur.

Chief officer : définition

L’appellation de chief officer peut se justifier dans certains cas à condition de bien comprendre la nuance qu’elle comporte avec le poste de directeur.

Tout d’abord, un chief officer fait référence à une fonction managériale doublée  à une forte présence terrain. Le Chief officer évoque une manière moins distanciée de traiter avec la réalité de l’entreprise. Le chief officer serait alors dans l’action plutôt que dans la gestion.

Par ailleurs, un chief officer aura des indicateurs de performances précis et sa mission sera orientée autour de sa capacité à faire croître l’entreprise. Le directeur évoquera une certaine distance sur les réalités terrain de l’entreprise. Il sera généralement élu ou fondateur. Le chief officer fera parti du comité de direction (avec d’autres chief officer) et s’occupera d’une fonction précise de l’entreprise (Marketing, Ventes, Finances, Technologie…)

Les principales responsabilités d’un chief officer sont

  • Embaucher des candidats pour les postes de chefs de département, ainsi que licencier les employés moins performants
  • Réduire les coûts et les dépenses en omettant des projets ou des postes ou en déployant de nouvelles technologies
  • Fonder les décisions des entreprises sur les résultats des évaluations des risques
    S’adresser à la direction de l’entreprise au nom du conseil d’administration
  • Proposer des solutions innovantes et fonctionnelles qui font sens avec son département

Directeur : sa fonction au sein de l’entreprise

Les directeurs sont souvent élus par les actionnaires pour superviser les grandes décisions d’une entreprise. Ces personnes peuvent faire partie ou non de l’entreprise. Les  directeurs sont surtout choisis pour agir au nom de la société dans les affaires juridiques, ce qui signifie également qu’ils doivent répondre devant le public de toute infraction à l’éthique.

En outre, ces dirigeants établissent des politiques de ressources humaines, y compris celles destinées à créer une culture diversifiée des employés. Ils construisent la culture d’une entreprise en déterminant des stratégies pour faire venir des personnes ayant des antécédents et des opinions différents.

Les principales responsabilités d’un directeur sont :

  • Assister aux réunions régulières avec les autres membres du conseil d’administration
    Approuver les budgets annuels
  • Recrutement de nouveaux membres du conseil d’administration et détermination de la succession du PDG
  • Planifier des collectes de fonds et établir une présence communautaire

CEO vs PDG : le langage de la Start-up nation

L’explosion des « chied officer » rejoint par ailleurs la vision idyllique de la « start-up nation ». (je vous invite à consulter cet article assez virulent sur ce sujet). Celle dont les méthodes toujours plus agiles sont opposées aux autres méthodes de management traditionnelles.

Celle du « work hard, party hard« , celle ou l’on ne compte pas ses heures et ou l’on travaille en mode projet, celle de l’uberisation.  Ajoutez à cela l’internationalisation des structures et la mondialisation grandissante et vous comprenez pourquoi ces termes sont très à la mode sur les CV modernes.

chief officer ceo

chief officer CEO vs PDG : Deux mondes qui s’opposent ? [Crédits photo : Charles Büchler sur Unsplash]

Les types de Chief officer et les traductions possibles sur un CV

Toujours est-il que ces expressions sont très utilisées par les recruteurs et ces postes recherchés par les candidats. Voici quelques unes des principales fonctions qui utilisent le terme de « chief officer » dans leurs intitulés.

  • CEO (Chief Executive Officer ) ou PDG (Président Directeur général) : cette personne est la plus haute placée dans l’entreprise. Le CEO ou PDG est le chef de la direction d’une organisation. Il rend compte au conseil d’administration. Il prend des décisions de haut niveau en matière de politique et de stratégie.Tous les autres chief officer doivent lui rendre des comptes.
  • CXO (Chief Experience Officer) Directeur de l’Expérience Client) : Le Chief Experience Officer (CXO) – l’un des plus récents cadres à avoir rejoint la chiefofficerisaion . Un CXO est chargé de tirer parti des meilleures pratiques en matière de conception et d’expérience utilisateur pour gagner des parts de marché; Il est le responsable en matière de l’expérience client dans l’entreprise. Son porte parole. C’est un poste technique qui demande une grande capacité d’adaptation. En savoir plus sur le métier de CXO
  • COO (Chief Operating Officer) ou Directeur d’exploitation : cette personne est responsable des opérations quotidiennes ou d’une organisation. Toutes les entreprises n’en ont pas. En 2006, plus de 60 % des entreprises du Fortune 500 n’avaient pas de COO (source Wikipédia). Cette personne peut être considérée comme le second commandant derrière le le PDG.
  • CFO (Chief Financial Officer) ou directeur financier : cette personne gère le risque financier de l’entreprise. Elle s’occupe de l’analyse des données, de la planification financière et de la tenue des registres. Elle peut également siéger au conseil d’administration.
  • CMO (Chief Marketing Officer) ou directeur Marketing : cette personne est chargée  des ventes, du développement des produits et de tout ce qui concerne le marketing. Un CMO peut faire ses bilans au PDG ou directeur de l’exploitation en fonction de l’entreprise. Son travail principal consiste à assurer la croissance par le biais des ventes et du marketing. Le marketing devenant chaque jour plus complexe, l’intitulé de ce poste est très souvent débattu.
  • CIO (Chief Information Officer) Directeur de l’information : cette personne est le responsable des technologies de l’information. Elle dépendra du PDG, du directeur financier et du directeur de l’exploitation. Le CIO doit définir des objectifs stratégiques pour accroître l’accessibilité de l’information et gérer les systèmes intégrés. Les rôles du CIO et du CTO sont souvent confondus.

Il peut y avoir d’autres postes équivalents dans d’autres industries. Par exemple, dans les hôpitaux, il peut y avoir un CMO (Chief Medical Officer), un CNO (Chief Nursing Officer) et un CMIO (Chief Medical Informatics Officer)

chief officer

Faut-il ajouter chief officer sur son CV ? [Photo par Kelly Sikkema on Unsplash]

Faut-il ajouter chief officer à son CV ?

Plusieurs solutions s’imposent si vous ne savez pas quoi faire à l’heure d’éditer votre CV. Vous pouvez tout à faire mettre les deux appellations, c’est à dire l’acronyme et sa traduction en français.

Les situations clés dans lesquelles utiliser le terme de chief officer

  • Si vous travaillez dans un environnement start-up ou digital, vous devez utiliser l’expression de chief officer. L’expression est plus qu’acquise dans ce type d’écosystème.
  • Si vous postulez dans une entreprise présente dans plusieurs pays. Encore plus si elle est implantées dans un pays anglo-saxon comme le Canada, les etats-Unis, l’Australie ou le Royaume-Uni.

En revanche, si vous postulez dans une PME ou un grand groupe à la française; Vous pouvez probablement vous en passer. N’oubliez pas que les termes de la ‘C-suite’ sont exclusivement des postes attribués aux personnes présentes dans le comité de directions.

SOURCES :

www.drdianehamilton.com/chief-officer-acronyms-explained-ceo-coo-cfo-and-more
study.com/articles/chief_officer_vs_director.html
cadremploi.fr/editorial/actualites/actu-emploi/detail/article/faut-il-remplacer-directeur-par-chief-officer-dans-son-cv.html


Cv pour ingénieur

Comment créer un CV d’ingénieur parfait ?

Vous êtes ingénieur et vous cherchez du travail ? Il faut commencer votre recherche par la création d’un CV adapté aux exigences des recruteurs. Si vous n’avez besoin d’en faire des tonnes (les ingénieurs sont très demandés des recruteurs), il faudra quand même rentrer dans les normes du CV pour ingénieur. Voici quelques astuces pour avoir un CV au top !

Que fait un ingénieur ?

Les ingénieurs sont des professionnels qui appliquent les principes de la sciences et des mathématiques pour développer des solutions économiques aux problèmes techniques. Leur travail se caractérise comme le lien entre les découvertes scientifiques et les applications commerciales qui répondent aux besoins de la société et des consommateurs.

Qui sont les ingénieurs en France

Qui sont les ingénieurs en France ? Photo de Toni Cuenca provenant de Pexels

 

Les principales missions du métier d’ingénieur

    • Création de produits : de nombreux ingénieurs développent de nouveaux produits. Au cours de ce processus, ils prennent en compte plusieurs facteurs. Par exemple, lors du développement d’un robot industriel, les ingénieurs spécifient précisément les exigences fonctionnelles, conçoivent et testent les composants du robot, intègrent les composants pour produire la conception finale et évaluent l’efficacité, le coût, la fiabilité et la sécurité de la conception dans son ensemble.Ce processus s’applique au développement de nombreux produits différents, tels que les produits chimiques, les ordinateurs, les centrales électriques, les hélicoptères ou même les jouets.
    • Production et maintenance : en plus de leur participation à la conception et au développement, de nombreux ingénieurs travaillent aux essais, à la production ou à la maintenance. Ces ingénieurs supervisent la production dans les usines, déterminent les causes de la défaillance d’un composant et testent les produits fabriqués pour en maintenir la qualité. Ils évaluent également le temps et les coûts nécessaires à la réalisation des projets.Les ingénieurs superviseurs sont responsables de composants importants ou de projets entiers.
    • Informaticiens et technophile : les ingénieurs font un usage intensif des ordinateurs pour produire et analyser les conceptions, pour simuler et tester le fonctionnement d’une machine, d’une structure ou d’un système, pour générer les spécifications des pièces, pour surveiller la qualité des produits et pour contrôler l’efficacité des processus.La nanotechnologie, qui implique la création de matériaux et de composants de haute performance par l’intégration d’atomes et de molécules, introduit également des principes entièrement nouveaux dans le processus de conception.

      Spécialiste dans leur domaine : les ingénieurs sont des profils très spécialisés qui appliquent leurs compétences à un marché de niche. On trouve rarement des ingénieurs « spécialisés en tout ». ce dernier point est très important pour trouver un travail, car le CV d’un ingénieur doit être à leur image : technique et précis.

Le CV d’un ingénieur doit être structuré et clair afin de répondre aux attente du recruteur. Ce métier demande de la rigueur et de l’expertise; il faudra mettre en page un document qui inspire confiance et éviter d’être trop désorganisé.

Le marché de l’emploi des ingénieurs en France

Selon le mondeinformatique.fr, le nombre d’offres d’emploi pour ingénieurs a progressé en France de 11% entre 2018 et 2019 [1]. Cette progression peut s’expliquer par la digitalisation de plus en plus présente dans les entreprises. Cela provoque une hausse des demandes de compétences techniques de plus en plus pointues.

En effet, en 2018, plus de 126 000 ingénieurs ont été recrutés dont 41 000 dans le secteur de l’industrie, ce qui est très positif pour des plateformes de recrutement spécialisées dans l’ingénierie comme Kicklox. Kicklox fédère plus de 60 000 ingénieurs et talents tech à la recherche de nouvelles opportunités professionnelles. Son rôle principal et de mettre en relation sa communauté d’ingénieurs avec des grands groupes industriels tels que Safran, Thales, Airbus et bien d’autres.

Faire son CV quand on est ingénieur

Le CV d’un ingénieur doit impérativement être écrit sans fautes d’orthographes, sans coquilles, sinon vous pouvez être sûr qu’il ne sera pas totalement lu et qu’il ira directement à la poubelle. Il doit inspirer la confiance et démontrer votre expertise en un clin d’œil.

Mise en page et plan

Voici quelques idées pour construire la mise en page d’un CV pour ingénieur

  • Une bonne accroche avec votre compétence principale ou le métier recherché.
  • Votre nom/prénom/coordonnées (mail, adresse, téléphone) + une photo professionnelle (en option).
  • Vos formations (années d’obtention des diplômes).
  • Vos compétences et savoir faire (langues parlées, logiciels, langage de programmation).
  • Vos expériences (les différentes expériences professionnelles : stage, alternance, emploi, bénévolat etc.).
  • Vos centres d’intérêts (sport, musique, passe temps etc.)
CV pour ingénieur entête

CV pour ingénieur entête

L’image ci dessus présente une proposition d’entête pour la création d’un CV. Vous pouvez y ajouter :

  • Votre date de naissance
  • Permis B
  • Skype
  • Linkedin
CV pour ingénieur contenu

CV pour ingénieur contenu

Soyez synthétique !

Une fois que la mise en page est terminée, vous allez pouvoir attaquer le vrai sujet de votre CV. Son contenu ! Pour cela, il faudra trier les informations par ordre de priorité. Contrairement aux États-Unis, les CV européens ne se font pas sur plusieurs pages (sauf cas exceptionnels). Il est donc préférable de condenser au maximum ces informations pour obtenir le document le plus synthétique qui soit.

Que faire si j’ai trop de choses à dire ?

Si vous avez trop d’expériences ou vraiment plein de choses à dire, vous pouvez regarder notre article sur les CV par compétences. Ce type de CV vous aidera à réduire considérablement les informations superflues pour ne conserver que l’essentiel. C’est un document plus long à réaliser, car il est fait sur mesure, mais son efficacité est plus importante.

Les expériences

Les expériences sont peut-être la partie la plus importante de votre CV d’ingénieur. Décrivez-les de manière à ce qu’elles soient claires et précises. Il faut veiller à bien remplir cette rubrique et à bien présenter vos expériences et votre rôle dans chaque entreprise où vous avez travaillé, de la plus récente à la plus ancienne. Veillez à mettre les dates ainsi que la durée de votre passage dans l’entreprise.

Évitez de mettre de longues périodes non travaillées. Si vous n’avez pas le choix, essayez de les justifier par une expérience de bénévolat ou un voyage à l’étranger. Bref, par une expérience gratifiante !

Compétences

En effet, ici, vous pourrez y ajouter toutes vos compétences, de la maîtrise de Microsoft Office à celles qui sont très précises à votre métier.

Par exemple, si vous êtes ingénieur génie civil vous pouvez ajouter des compétences telles que AUTOCAD, GEOTOP, COVADIS.

Pour un ingénieur en mécanique : Catia – Solidworks – Inventor – Matlab – Excel – Parfaite utilisation de Mac et de Windows.

Pour un data engineer : ORACLE, ACCESS, UNIX, MS-DOS, SUN…

Centre d’intérêts

Pour finir vous pouvez parler de vos centres d’intérêt, à savoir si vous avez des hobbies, des sports, des passes temps préférés. Cette rubrique est importante pour l’employeur car il peut voir à travers vos centres d’intérêt si vous êtes quelqu’un avec un esprit d’équipe (Sports collectifs, Président d’une association) ou plutôt rigoureux (danse classique, musculation) ou autre.

Si votre CV est retenu pour l’entretien d’embauche votre employeur pourra vous en demander un peu plus sur les raisons pour lesquelles vous avez écrit tel ou tel sport par exemple. Il est donc important de bien choisir quels intérêts vous allez mettre sur votre CV.

Formations

La dernière partie et pas des moindres est celle qui est composée des différentes formations que vous avez réalisées. Vous pourrez y inscrire vos années d’études, vos écoles, vos formations sur des logiciels particuliers etc.


SOURCES :

[1] https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-en-france-l-emploi-des-ingenieurs-a-progresse-de-11-sur-un-an-75057.html


Comment réussir son entretien professionnel en vidéo projection ?

De nos jours, une entrevue vidéo est presque aussi courante qu’une entrevue en personne. Bien que la commodité soit grande, il peut être difficile de s’y retrouver dans les nuances d’une entrevue par rapport à la technologie. Il a été demandé à Sabine, une directrice principale de l’acquisition des talents, ce qu’il y avait de bon et de mauvais dans les entrevues vidéo (elle a tout vu). Ci-dessous, Sabine donne ses conseils sur la façon de réussir une entrevue vidéo. Bonne chance !

Le contact avec les yeux

Alors que beaucoup d’entre vous ont tendance à lever les yeux quand vous pensez ou à baisser les yeux quand vous n »êtes pas sûrs, le contact visuel peut en dire long sur un candidat. N’envoyez pas de mauvais signaux. Regardez l’appareil photo sur votre ordinateur, pas seulement sur votre écran, et assurez-vous de ne pas flécher les yeux. Comme le dit Sabine, « agissez comme si vous parliez littéralement avec la personne face à face, comme si elle était de l’autre côté de la table ».

Trouvez les points communs le plus tôt possible dans la conversation

C’est important pour tout type d’interview, mais surtout pour une interview vidéo. Lorsque vous interviewez à distance, il y a déjà un fort élément de séparation, alors essayez de faire le lien en identifiant immédiatement les points communs. Ce pourrait être aussi simple que de mentionner une connexion partagée sur LinkedIn. Cela vous aidera à développer un bon rapport, ce qui peut être difficile à faire avec la technologie.

Soyez conscient de votre langage corporel

Assurez-vous d’être centré sur l’écran et d’avoir une bonne posture. Ne croisez pas les bras et ne bougez pas ! Sabine souligne une chose particulièrement importante : « N’oubliez pas de sourire ! On dirait que vous voulez être dans cet entretien ! » Un langage corporel positif aidera à transmettre un message d’intérêt et de convivialité et aidera l’intervieweur à comprendre votre présence physique, même si vous n’êtes pas au même endroit.

Vérifiez l’arrière-plan

Ce n’est pas parce que c’est une interview Skype que vous pouvez prendre cette interview depuis votre lit. Préparez votre zone d’entrevue de façon à ce qu’elle soit aussi professionnelle que possible. Assurez-vous d’avoir un arrière-plan complètement neutre, la seule chose que votre interlocuteur devrait voir derrière vous est un mur blanc. Et voici l’astuce de Sabine pour créer un excellent éclairage : « Mettez des lumières de chaque côté de votre ordinateur et mettez des feuilles de papier blanc sur les lumières. » Autres choses à vérifier avant l’entretien : l’audio, l’angle de caméra et la batterie de l’ordinateur.

Préparer les questions

Ayez vos questions prêtes à partir ! Préparez des questions spécifiques adaptées à chaque enquêteur. Lorsque vous interviewez par vidéo, vous voulez être sûr de donner l’impression d’être engagé et curieux.

Vous savez que ça se passe bien si

Votre interlocuteur vous offre quelque chose. C’est bon signe si votre interlocuteur vous invite à lui poser d’autres questions par courriel ou s’il vous invite à lui parler à nouveau. Et prenez-les sur le fait !


Cv par compétences

Pourquoi un CV organisé par compétences peut faire la différence ?

Ce n’est un mystère pour personne, le CV est un outil indispensable dans la recherche d’emploi. C’est aussi un outil très courant et assez formalisé. Les recruteurs n’ont pas beaucoup de temps à accorder à un CV et le moindre écart peut faire partir votre précieux document à la poubelle. Dans ces conditions, il peut sembler difficile d’être vraiment original sur son CV sans passer pour un charlot. Il existe pourtant plusieurs approches pour mettre en forme ce type de document. L’originalité n’est pas toujours ou on le pense. Une mise en forme simple peut même devenir un atout dans le type de CV que je vais vous présenter. On s’efforcera de présenter une narration différente de son parcours avec un angle d’attaque précis pour présenter ses compétences. Je parle bien sûr du CV par compétence !

Deux types de CV

On distingue deux grands types de CV dont le CV chronologique et le CV par compétences.Vous verrez qu’il n’y en a pas un meilleur que l’autre. Chaque document à son usage spécifique en fonction du cas de figure.

CV Chronologique

On en parle beaucoup sur ce blog. Il s’agit de l’approche classique et cela consiste à présenter vos parcours professionnels dans un ordre chronologique, avec des dates précises.

Dans le CV chronologique, vous devrez informer sur vos diplômes, puis après les expériences professionnelles. Il contient également vos activités extra-professionnelles.  Le CV chronologique permets de montrer au recruteur que vous n’avez pas de trou dans votre CV et que vous avez travaillé dans plusieurs domaines différents; cela peut être un avantage en fonction du poste recherché

CV par compétences

Le CV par compétences vous aidera à synthétiser vos différents acquis et toutes vos compétences dans un ou plusieurs domaines.

Les expériences servent à préciser comment vous avez assimilé les compétences à mettre dans un CV. À la fin du CV, on retrouve des informations sur vos formations et divers. Le CV par compétences est très utile pour postuler aux métiers les plus techniques. Si on vous demande un domaine d’expertise précis, alors la mise en valeur des compétences sur un CV est fortement recommandée.

Comment bâtir un CV par compétences efficace ?

Les avantages du CV par compétences sont assez nombreux et vous allez vite comprendre pourquoi il peut être intéressant d’envisager son utilisation et à qui il s’adresse.

  • Synthétise une information répétitive : ce modèle de CV profite à toutes les personnes ayant travaillé dans le même domaine (ou des différentes entreprises en exerçant le même métier) pendant des années. Cela permet d’éviter les répétitions sur les expériences similaires et rendra la lecture moins exténuante.
  • Appuie les compétences pour un poste précis : celles et ceux qui ont travaillé dans plusieurs domaines d’activité ou exercé plusieurs métiers variés, mais qui souhaitent mettre en avant une compétence précise.
    Par exemple, les gestionnaires administratives, les développeurs de sites Internet, logisticiens, etc. Si vous faites partie de ces personnes, vous pourrez souligner vos expériences, votre facilité à vous adapter et vos qualités d’employé polyvalent.
  • Les sans expériences, mais avec des compétences précises : vous êtes une de ces personnes qui postulent à un poste qu’elles n’ont jamais occupé, mais qui possèdent du savoir-faire. Le CV par compétences vous aidera à mettre en lumière vos compétences sur un CV sans évoquer le fait que vous n’avez pas choisi le chemin le plus académique.
bâtir un cv par compétences efficace

Comment bâtir un CV par compétences efficace [sources : pixabay]

Comment bâtir un CV par compétences efficace ?

C’est un document qui se structure à partir des domaines de compétences d’un individu, donc il n’existe pas une formule précise pour le construire, mais il peut faire la différence pour décrocher un entretien d’embauche.  Il est un peu plus élaboré qu’un CV traditionnel, car il nécessite d’avoir une vision générale et distincte de son parcours.

  • Regrouper vos expériences par pôle de compétences : pour cela, il faut considérer chacune de vos expériences (professionnelles ou non) pour en faire valoir les compétences que vous avez acquises. Cette étape est importante pour mettre en honneur vos différentes compétences, même celles qui ne sont pas directement concernées par le poste à occuper.

Bâtir un CV par compétences : vous pouvez mettre en avant des compétences professionnelles ou venant d’un activité non rémunérée. Ex : aide aux réfugiés, bénévolat, activité artistiques, encadrement sportif …

Toutes les compétences qui en ressortent pourront être regroupées par blocs. Et ceux qui touchent directement au poste figureront à la première place de votre liste. Chaque bloc devra avoir son intitulé pour faciliter la lecture du CV.

  • Créer des blocs : Dans la partie « expériences professionnelles », vous devez rédiger de façon synthétique l’environnement et les réalisations majeures qui vous ont aidés à assimiler les compétences. Mentionner des chiffres et des résultats concrets rendra vos informations encore plus pertinentes. Cette partie s’ajoute à la rubrique « formation » dans le but d’appuyer vos compétences et de montrer clairement de quelle manière vous les avez acquises.

Bâtir un CV par compétences efficace force à aborder et à lire un parcours professionnel d’une autre façon, puisqu’il offre un regard global sur le parcours d’un individu.

CV par compétences : les avantages par rapport au CV traditionnel

  • Le CV par compétences permet d’étaler tout son parcours, sans aucune exception, ce qui serait impossible dans un CV traditionnel ou chronologique. Même les expériences extra-professionnelles contribuent en tant que source et développement des compétences.
  • C’est une forme de CV originale et un bon moyen de connaître la profondeur de ses ressources pour pouvoir agir en fonction de celles-ci. Cela vous aide à vous remettre en question sur ce que vous savez vraiment faire.
  • Il fait ressortir la particularité de son parcours, comme le fait de ne pas avoir de diplômes.
  • Il permet d’élargir le champ du possible. En effet, les compétences peuvent servir à bien plus de postes que l’on ne pense. Avec ce CV, on peut se sentir plus ouvert à d’autres types de postes déjà occupés.
  • Il offre une possibilité de faire prendre conscience de la relation entre l’intitulé du poste et les compétences requises. Parfois, l’intitulé du poste ne révèle pas à 100% les compétences que les employeurs recherchent réellement.

CV hôtellerie luxe

Faire son CV pour travailler dans les métiers de l’hôtellerie de luxe

Le CV est un élément important à soigner pour une candidature auprès d’un établissement de restauration de luxe. Les professionnels de l’hôtellerie restauration sont particulièrement friands du CV qui reste un outil simple, imprimable et facile à consulter. Quels sont les éléments à faire apparaître sur un CV pour travailler dans l’hôtellerie de luxe ?

Quels sont les métiers de l’hôtellerie de luxe ?

Il existe de nombreux métiers dans le domaine de l’hôtellerie de luxe. Ce sont généralement les mêmes que dans l’hôtellerie traditionnelle (chef, concierge, manager d’hôtel…) mais certaines spécialités demanderont plus de compétences, de savoir-être et de rigueur.

Il existe aussi des métiers spécifiques à l’hôtellerie de luxe (chauffeur, majordome ou même valet de chambre…) Certaines grandes enseignes s’ouvrent aussi à d’autres corps de métiers comme les coachs sportifs pour proposer des services toujours plus personnalisé à leurs hôtes.

Comment travailler dans l’hôtellerie de luxe ?

Travailler dans l’hôtellerie de luxe est un projet qui se prépare. Sachez qu’il est tout à fait possible de démarrer sa carrière dans l’hôtellerie traditionnelle pour s’orienter vers un établissement de luxe par la suite. Il n’est d’ailleurs pas rédhibitoire d’avoir travailler dans d’autres secteurs auparavant, même s’il est recommandé de commencer plus tôt dans de beaux établissements pour obtenir dès le départ de bonnes références pour la suite.

Vous pouvez aussi suivre des formations d’hôtellerie classique ou prendre un cursus spécialisé autour des métiers de l’hôtellerie de luxe pour prendre le pli dès le départ et avoir toutes vos chances d’être sélectionner en priorité. Nul doute qu’une école spécialisée dans les métiers de l’hôtellerie de luxe démarquera votre CV des autres candidats aux cursus plus classiques.

Ce qui compte également beaucoup, c’est votre envie d’apprendre et de connaître ce domaine d’activité. Un gérant d’hôtel ou un chargé de recrutement sentira tout de suite un candidat prêt à en découdre et à offrir le meilleur service possible à une clientèle exigeante. Tenez-vous le pour dit !

cv pour travailler dans l'hôtellerie de luxe

Comment faire un CV pour travailler dans l’hôtellerie de luxe ? [sources images pixabay]

Concevoir un CV métiers de l’hôtellerie de luxe

Vous voila prêt à postuler pour un des métiers de l’hôtellerie de luxe. Il faut garder quelques éléments en tête pendant la composition de votre CV.

L’orthographe

Le diable est dans le détail. Soignez l’orthographe de votre CV et de votre lettre de motivation. C’est évidemment un point capital qui ne peut-être pris à la légère. Même si vous n’êtes pas amené à rédiger des courriers tous les jours, vous devez comprendre qu’une faute d’orthographe serait perçue comme une négligence professionnelle. Elle sera donc rédhibitoire.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’orthographe, faites-vous relire ! Si vous n’avez personne sous la main, vous pouvez utiliser quelques correcteurs automatiques– comme bonpatron.com – pour vérifier les grosses erreurs. pour le reste utilisez un Bescherelle. Si vous n’êtes pas sur de vous, alors changez la tournure de votre propos. (Ces deux conseils fonctionnent pour la lettre de motivation et le CV)

La présentation

Le CV doit, à la fois, correspondre aux codes de son industrie et taper dans l’œil du recruteur. Pour cela, rien de tel qu’un document clair et lisible. Vous ne travaillez pas dans le design graphique ou dans la publicité, vous n’avez pas besoin de vous démarquez côté graphique. Un CV au design « trop original » sera au mieux réussi (mais n’impressionnera pas le recruteur qui a d’autres chats à fouetter…), au pire loupé et vous sanctionnera direction « la poubelle ». Le plus simple est de choisir une police de caractère sobre et lisible et de limiter le nombre de couleurs à 3 maximum.

Prévoyez de pouvoir imprimer votre CV facilement (1 seule page si possible…), car certains professionnels de l’hôtellerie du luxe ne sont pas toujours portés sur l’ordinateur.

Quelles expériences mettre en avant sur son CV en hôtellerie de luxe ?

Il faudra mettre en avant les expériences qui compte. C’est à dire, celles qui sont affiliées aux métiers de l’hôtellerie de luxe. Vous pouvez aussi préciser d’autres expériences à conditions qu’elles aient un rapport avec le poste souhaité. Si vous étiez guide dans une vide antérieure, cela peut devenir un point très positif, car vous avez de la conversation, des connaissances que les autres candidats n’ont pas et que vous parlez probablement très bien en public et dans d’autres langues. Si vous étiez maçon, vous pouvez le préciser, mais cela ne vous démarquera probablement pas.

Si vous avez travaillé dans de la restauration rapide, vous pouvez le préciser et indiquer vos missions le plus précisément possible. Il faut systématiquement valoriser ses expériences professionnelles, même les plus minimes.

Celles et ceux qui ont trop d’expériences à mettre sur CV en hôtellerie de luxe, il est préférable de les indiquer par ordre chronologique et de n’indiquer que les plus marquantes. Si vous souhaitez éviter les trous dans le CV, vous pouvez toujours mentionner les autres, mais sans ajouter trop de détail pour garder une lecture facile.

Astuce pour un CV hôtellerie de luxe : trop d’expériences et de blabla sur un CV peut lasser votre interlocuteur. Soyez concis !

Faut-il indiquer toutes ses formations sur un CV hôtellerie et luxe ?

Pour éviter de surcharger votre CV, nous vous conseillons de n’indiquer que vos trois dernières formations. Inutile d’indiquer que vous avez le BEPC, si vous venez de valider votre BTS. Gardez en tête que le recruteur cherche à savoir si vous êtes compétent (ou non) pour faire le job.


CV sportif de haut niveau

Sportifs de hauts niveaux : faut-il faire un CV ?

Saviez-vous que même les sportifs de hauts niveaux doivent rédiger des CV pour se faire recruter par les clubs ou trouver des sponsors ? En effet, rares sont les sportifs qui n’ont besoin de rien ni personne pour faire décoller leurs carrières. La rédaction d’un bon CV n’est certes pas l’étape clé du recrutement d’un sportif, mais elle reste une étape importante pour se construire une carrière dans les métiers du sport. Pourquoi faire ?

CV métier du sport : pourquoi est-ce important ?

On associe rarement l’image du sportif à celui de l’entreprise. C’est un tort, car le sportif, aussi brillant soit-il sur le terrain va devoir poursuivre une carrière hors champs et apprendre à réseauter pour se faire repérer par les bons recruteurs. Un sportif qui n’a pas le sens du relationnel risque fort de briller quelques années et de se retrouver sur la paille après la quarantaine. Il est donc très important de savoir préparer la suite.

Le sportif a une carrière courte

En effet, le sportif – même s’il peut gagner des sommes astronomiques – aura une carrière courte et très incertaine. 40 ans est déjà vieux pour un sportif et toit professionnel doit savoir se reconvertir pour tirer le meilleur parti de ses meilleures années.

On a par exemple vu Zinedine Zidane briller au Real Madrid en tant qu’entraîneur, après son coup de boule historique en final de coupe du monde. Bien entendu, les métiers du sport sont un domaine très large et tout le monde n’évolue pas dans les même sphères que Zidane. C’est pour cela que de nombreux sportifs de hauts niveaux (régional, national, voir international) peuvent revenir dans le monde de l’entreprise après une carrière de sportif professionnel.

Comment sont recrutés  les sportifs de hauts niveaux ?

On ne s’improvise pas sportif de hauts niveaux. Les profils potentiels sont repérés tôt par les recruteurs et suivis pour  les inciter à faire des formations thématisées favorisant, la pratique intensive du sport et l’apprentissage théorique qui va avec. On parle alors de formations Sports-Etudes. C’est d’ailleurs à ce moment que les premiers CV de sportifs sont envoyés.

Une fois ces études sportives terminées, les sportifs de hauts niveaux se retrouvent dans le grain bain et seront confrontés

  • aux clubs
  • aux sponsors
  • aux agents indépendant et autres spécialistes du management sportif

Comme les acteurs, ils vont devoir gérer leurs carrières seuls et faire les meilleurs choix pour leurs carrières. Une fois cette carrière terminée, le sportif de haut niveau va devoir se reconvertir et envisager des chemins plus classiques. C’est une étape qui peut s’avérer très délicate pour d’anciens sportifs, mais dont ils peuvent tirer profit.

En effet, le sport est devenu un vrai business, on le voit par la création d’école de commerce en management sportif. C’est une niche de spécialiste et une expérience dans ce domaine en tant que sportif de haut niveaux peut-être un vrai plus pour décrocher un emploi.

Pourquoi recruter un sportif de haut niveau ?

Les avantages pour une entreprise de recruter un sportif de haut niveau sont plus nombreux qu’ils n’y paraissent.

# la pratique du sport renforce le mental

Le sport est une discipline de vie qui renforce la persévérance et la pugnacité chez l’individu. On parle beaucoup de collectif dans le sport. Ce sont des valeurs très importantes pour une entreprise qu’il conviendra de bien faire apparaître dans un CV. Enfin, un sportif de haut niveau sait résister à la pression et il n’aura pas peur de la compétition. Ces atouts sont absolument majeurs dans le domaine de l’entreprenariat et permettent de belles réussites.

# le sportif comme étendard pour l’entreprise

Le salarié sportif peut aussi devenir un salarié ambassadeur pour une entreprise. Si l’athlète a bénéficié d’une popularité accrue dans les médias, il se peut que l’entreprise le convoite d’autant plus. Une image avec des salariés qui sont d’anciens sportifs renforcera son potentiel de séduction et sa marque employeur.

# un sportif aime la performance

La principale  qualité d’un sportif étant d’aimer se dépasser, on comprendre vite la relation entre performance et discipline sportive. Cette capacité a endurer l’effort est clé dans toute réussite. N’est-ce pas Steve Jobs qui se disait convaincu de la nécessité absolue de persévérer (plus que les autres) pour faire réussir son projet ?

Recruter un sportif de haut niveau

Recruter un sportif de haut niveau [sources images : Pexels.com]

CV pour sportif : vers une nomenclature ?

Pour conclure, je dirai qu’il n’est pas utile de penser à un CV pour sportif de hauts niveaux. Comme les hobbies, la pratique d’un sport est un atout dans un CV qu’il convient de mentionner. Les recruteurs savent qu’il est plus difficile pour un ancien sportif de repenser sa carrière. Ils savent que si le sportif aura probablement moins d’expérience en entreprise, il peut tout à fait compenser ce manque par un capacité à travailler en équipe et à ne rien lâcher.

A lire aussi : Comment faire un CV sans expérience concrète ?

CV sportif : quelle forme ?

Le CV d’un ancien sportif de haut niveau doit aller dans ce sens. S’il cherche un travail en tant que salarié, il peut s’inspirer des CV classiques de sa nouvelle profession. Il conviendra d’appliquer les mêmes conseils et la même nomenclature qu’un CV traditionnel. Évitons de chercher à se différencier sur la forme du document.

CV sportif : quel contenu ?

Sur le fond, il faudra bien sur mettre en avant son expérience et détailler ses réussites comme ses défaites. Il est bon de préciser son rôle dans l’équipe et les défi qu’il a pu relever et de préciser le type de préparation qu’il a pu mettre en place. S’il y a des éléments de méthodologies, il peut-être bon de les préciser.

Entreprenariat : la voie rêvée des ex-sportifs ?

Bien souvent et si sa carrière a été rondement menée, le sportif de haut niveau aura déjà prévu la suite. Il aura déjà travaillé avec des sponsors et il pourra activer son réseau et jouer de son image pour développer des projets parallèles – démarrés en amont de sa retraite de sportif – et se tourner vers de l’entreprenariat. Après tout, n’est-ce pas naturel pour un sportif ?

SOURCES :

icademie.com/fr/blog/pourquoi-recruter-sportif-haut-niveau
cnosf.franceolympique.com/cnosf/actus/6631-recrutement-de-sportifs-de-haut-niveau.html


cv developpement durable

Quel CV pour travailler dans le développement durable ?

Les métiers du développement durable ont la côte et de plus en plus de travailleurs se posent la légitime question de la nécessité de « verdir leurs CV » pour trouver un emploi plus facilement. En effet, toutes les grandes entreprises souhaitent désormais avoir une image plus verte.

Que l’on soit dans une démarche sincère ou dans la plus grande des hypocrisies [1], le secteur du développement durable recrute et les cadres s’en sont aperçus. Un CV lié à l’environnement est-il la voie royale pour trouver un travail ?

Travailler dans le développement durable, c’est prometteur

Les perspectives d’emploi pour les professionnels à la recherche de nouvelles carrières en développement durable sont prometteuses. Tout simplement, parce que le développement durable donne du sens à la stratégie de marque et crédibilise la mission de l’entreprise.

Si les acteurs du développement durable étaient très souvent marginalisés par l’entreprise il y a 10 ans. Ils sont désormais en voie de professionnalisation. En effet, selon une étude du groupe Adecco, ce sont plus de 78% des entreprises qui ont un service de développement durable (Étude Adecco réalisée sur 57 entreprises du SBF20*[2]).

Les entreprises doivent désormais collaborer avec les ONG pour faire face aux enjeux de demain et montrer patte verte pour satisfaire des consommateurs toujours plus exigeants. Aucun secteur n’est épargné (agroalimentaire, énergie, télécommunications, rh, btp, industrie…)

etude métiers développement durable

source : groupe-adecco.fr/articles/etude-sur-le-developpement-durable-en-entreprise-2

Des métiers qui se professionnalisent signifient forcément de nouvelles perspectives d’embauches. Encore mieux, cela signifie que l’on peut faire des études dans le développement durable et avoir de vraies perspectives d’embauches souligne notre interlocuteur en charge du Cycle Bachelor in Green développement durable chez l’ESI.

Cycle Bachelor in Green,

Programme du Cycle Bachelor in Green – ESI | source image : ESI Business school

Quels sont les métiers dans le développement durable ?

Il existe une très grande variété de profession liées au développement durable et à l’environnement. S’il est assez difficile de rentre dans le détail (1 seul article ne suffirait pas). On peut classer ces professions en deux catégories

  1. les métiers traditionnels mis à jour : prenant en compte les nouveaux enjeux climatiques et les nouvelles normes à suivre, dictées par les gouvernements et les commissions inter-étatiques (ONU, EUROPE…) ex : profession du BTP, architecte vert, avocat spécialise des questions environnementales…
  2. de nouvelles professions répondant à des besoins de plus en plus demandés. On y trouve des directeurs de développement durable, acheteurs responsables chargé de HQE…
    ex de domaines : gestion des déchets, permaculture, aquaculture, hydrobiologie…

Faut-il verdir son CV pour travailler dans le développement durable ?

Dans ces conditions, on comprend mieux l’intérêt de repenser son CV pour lui donner une image plus verte. Ce saut en avant peut vous amener à un changement de carrière décisif qui peut vous être profitable sur le long terme.

Si vous n’avez aucune expérience liée à l’écologie dans votre CV, il ne faut pas baisser les bras. Vous pouvez par exemple reprendre des études en formation continue pour acquérir les bases théoriques d’une nouvelle profession ou cumuler quelques expériences de bénévolats dans des associations ou des ONG qui vous prépareront à cette nouvelle réalité. il existe aussi de nombreux moocs dédiés à l’écologie disponible sur Youtube. (ex : MOOC « Biodiversité », réalisé et coordonné par UVED)

acquérir expérience en developpement durable

En cas de doute, n’hésitez pas à vous engager dans une association pour acquérir de l’expérience en développement durable/ [source image : Pexels.com]

Un marché encore immature….

Les recruteurs sont confrontés à plusieurs problèmes lorsqu’il s’agit d’embaucher un cadre pour un poste lié au développement durable. Le secteur est encore jeune et manque de main d’œuvre expérimenté. En effet, mettre en place une politique de développement durable demande de bien connaître l’entreprise. Cela écarte toute possibilité d’un recrutement au profil junior qui n’aura pas l’expertise, ni la crédibilité pour un poste de dirigeant. Hors, ce sont ces mêmes profils (juniors) qui disposent des connaissances théoriques autour du développement durable. Bien souvent, c’est la promotion interne qui fonctionne le mieux pour mettre en place une transition écologique.

En résumé, il est clair qu’avoir une sensibilité écologique peut vous aider à progresser vers un poste lié au développement durable. Vous pouvez verdir votre CV dans la mesure ou vous restez cohérent avec votre propre expérience. Il ne faut pas hésiter à passer quelques formations pour crédibiliser votre démarche et acquérir de nouvelles compétences.

Sources

[1] Top 10 des pubs Greenwashing : consoglobe.com/10-pubs-reines-greenwashing-3963-cg
[2] Etude Adecco : groupe-adecco.fr/articles/etude-sur-le-developpement-durable-en-entreprise-2
A lire aussi : cadremploi.fr/editorial/conseils/conseils-candidature/cv/detail/article/faut-il-verdir-son-cv.html


Comment faire un CV pour les États-Unis ?

Envie d’une expérience professionnelle aux USA ? Vous avez raison, travailler aux États-Unis est un vrai tremplin pour une carrière. Travailler aux usa ne s’improvise pas non plus et de nombreux étudiants français viennent tenter leur chance au pays de l’oncle Sam. Il faudra vous documenter et préparer vos recherches bien avant votre arrivée. Vous devez aussi obtenir les documents qui s’imposent comme les visa, mais aussi le le CV et la lettre de motivation (qui ne sont pas les mêmes qu’en France…) Plus de détails ?  Découvrez tout  ce qu’il faut savoir pour préparer un CV pour les USA dans cet article.

Travailler aux États-Unis : la préparation

Avant de commencer à faire votre recherche d’emploi, il est important de vérifier certains points essentiels, comme celui de vous assurer de pouvoir rentrer dans le pays d’accueil. Pour cela, il faudra vous renseigner sur les démarches à effectuer.

#1 Les démarches administratives : comment obtenir un visa de travail pour les états-Unis ?

Nous ne détaillerons pas les procédure d’entrées aux États-Unis qui sont souvent très complexes et se feront au cas par cas par les autorités compétentes. Il existe plusieurs façons de rentrer aux États-Unis et tout autant de visas. Retenez qu’il vous faudra impérativement obtenir un visa de travail. Ce visa de travail s’obtient par parrainage, c’est à dire qu’une entreprise, une école ou toute autre organisation doit se porter garante pour vous embaucher dès votre arrivée.

Vous pouvez aussi choisir de venir en tant que touriste via l’ETSA et profiter d’une période de 90 jours pour chercher du travail et distribuer des CV. Cette technique peut toutefois se révéler efficace, car les américains sont beaucoup moins formels que les français au niveau de l’embauche.

Le réseautage est encore plus courant aux États-Unis qu’en Europe. Une expérience « de touriste » pourrait vraiment vous aider afin de créer quelques contacts sur le terrain.

Quelques liens utiles pour trouver un travail aux Etats-Unis :

vivreaudeladesfrontieres.com/partir-travailler-aux-usa/
vivreaudeladesfrontieres.com/articles/visa-usa/

 

cv pour les etats-unis

Comment faire un CV pour les États-Unis ? [source : rawpixel]

CV USA : formats et différences

Quel que soit votre domaine d’activité, le CV reste ce document incontournable pour trouver un emploi. Et cela, dans les quatre coins du monde. Seulement, n’oublions pas qu’aujourd’hui, la concurrence est rude. Il est donc plus que nécessaire de vous démarquer et rendre un document qui fera la différence. Les règles du CV ne sont pas les mêmes en fonction des pays. Voici l’essentiel des différences à connaître pour réussir un cv à l’américaine

La règle des « 3R »

Le CV américain est différent de son homologue français. Les différences culturelles qui existent entre les deux pays vont se ressentir sur la forme du document. Un CV américain pourrait  se résumer dans la devise des « 3R »

  • RELIABLE : si les français sont les champions du pipeautage de CV (source), sachez qu’on ne ment pas sur un CV à l’américaine. C’est très mal vu. Utiliser donc vos atouts pour faire valoir votre expérience et consulter cet article si vous n’en avez pas. Sachez que les américains sont moins ancrés sur les diplômes que les français. Ils privilégieront toujours l’expérience et la tentative d’avoir essayé (même si vous avez essuyé un échec) sur le bout de papier que représente le diplôme (même si celui-ci aura tout de même son importance.

CV USA : Vous pouvez tout à faire mettre en avant une expérience de bénévolat sur un CV américain ou le fait que vous ayez travaillé dans une programme éducatif (même non rémunéré)

  • RELEVANT : un cv américain doit être adapté. n’envoyez pas des CV à tours de bras qui ne soient pas un minimum personnalisé. Si vous postulez à un job aux états-unis, vous devez montrer que vous êtes fait pour celui-ci. Soyez concis ! Un employeur américain n’aura pas beaucoup de temps à vous accorder et il aimera quelqu’un qui va à l’essentiel. La culture du business aux États-Unis est très fortement ancrée. Ne faites pas de remplissage pour dire de combler les vides

    En Europe, comme dans les pays anglo-saxons : évitez les CV types ! Ils ne sont pas efficaces et vous feront perdre du temps et de la motivation.

  • REMARKABLE : faites de votre CV un élément remarquable. Vous devez trouver un élément qui vous différenciera des autres. Cela peut-être dans la forme ou dans l’insertion d’un détail qui piquera la curiosité de l’employeur. n’en faites pas trop non plus. Si vous n’êtes vraiment pas à l’aise avec cette idée, vous pouvez toujours jouer la carte du français qui va en Amérique… Dans ce cas il conviendra de préciser votre niveau d’anglais (ex : en indiquant votre note au TOEFL)

Attentions aux informations personnelles

Les américains sont très tatillons sur les informations personnelles. Un CV qui mentionne ce genre d’informations passera illico à la poubelle, sans même avoir été consulté.

Vous ne devez pas insérer les éléments suivant sur un cv pour travailler aux Etats-Unis

  • photo
  • sexe
  • âge
  • situation familiale (marié, divorcé…)
  • religion.

Si les informations personnelles sont strictement bannies sur un cv pour les usa, vous pouvez indiquer vos passions, qu’elles aient un rapport (ou pas) avec le poste recherché. Si vous êtes passionné de musique classique, de yoga, ou d’escalade. Mentionnez-le !

Comment rédiger un bon CV pour les USA ?

Si les français utilisent souvent les pronoms possessifs (JE, MON, MA…). Les américains préféreront une approche plus neutre. Vous pouvez utiliser des expressions plus directes et moins personnelles.

  • Inspirez-vous des annonces trouvées sur Internet qui utilisent un vocabulaire très professionnel.
  • Vous pouvez aussi passer par une agence spécialisée en traduction de cv qui vous aidera à trouver le bon vocable pour un prix tout à fait raisonnable.

Surveillez l’équivalence des diplômes France usa

Si les diplômes ont un peu moins d’importance aux États-Unis qu’en France, ce n’est pas une raison pour les ignorer. Il faudra surtout faire attention aux équivalences pour ne pas perdre votre interlocuteur en cours de route. En effet, à compétences égales, les diplômes ne sont pas les mêmes sur les deux continents.

Équivalence diplômes France usa

Équivalence diplômes France usa [source : Extranet BTS CI Saint Marc : https://bit.ly/2Z8VDtP]

N’hésitez pas à mentionner vos diplômes de niveau d’anglais (TOEIC, TOEFL) N’oubliez que vous êtes à une étape dans laquelle vous ne pouvez pas encore justifier de votre niveau d’aisance à l’oral. Précisez-le sur votre CV et démontrer voter aisance sur la lettre de motivation.

Combien de pages sur mon CV USA ?

Le nombre de pages n’est pas le plus important sur un CV pour travailler aux États-Unis. Une fois encore, il faudra pouvoir justifier de la longueur et réussir à créer un document suffisamment attractif pour garder votre futur employeur en haleine durant toute sa lecture. Il existe de nombreuses bibliothèques de CV sur Internet et nous vous conseillons d’aller y jeter un œil afin de inspirer


Cv developpeur informatique

CV développeur : comment le réussir à tous les coups ?

Le métier de développeur web connaît une grande popularité et le secteur recrute à tour de bras depuis une dizaine d’années. Cependant, même si les recruteurs s’arrachent les meilleurs profils sur des réseaux sociaux comme codeur.com ou malt.fr, le développeur web doit encore présenter son CV comme n’importe quel professionnel lorsqu’il postule auprès d’une agence de création web ou d’un client.

Comme souvent dans le secteur du web, il subsiste quelques différences par rapport aux secteurs plus traditionnels. Examinons cela ensemble. Comment faire un CV pour développeur web ?

Le développement web : un secteur vaste

Tout d’abord, il faut comprendre que le métier de développeur se divise en de nombreuses sous catégories que l’on qualifiera d’expertise (développeur wordpress, joomla, spip, développeur d’applications Jquery ou Ruby, le développeur spécialiste de bases de données etc.). Bref,, la liste est très longue et ce n’est pas l’objet de l’article…

Les métier du développement web sont variés et tendent à se segmenter et à se complexifier avec le temps. Il conviendra alors d’adapter chaque CV à chaque poste en fonction de son interlocuteur.

Mise en page d’un CV pour faire devenir développeur web

La mise en page d’un CV pour développeur web n’a rien d’extraordinaire. Votre domaine de compétence n’étant pas de l’ordre du visuel, vous pouvez opter pour une mise en page traditionnelle.

Vous n’êtes pas obligé de mettre une photo (la loi française vous laisse le choix), mais il est vrai que les employeurs français préfèrent encore cette personnalisation. Il est toujours bon de mettre un visage sur la personne que l’on souhaite embaucher, même si cela peut entraîner des discriminations.

Dans la section principale, il faudra indiquer les éléments suivants

  • Vos informations personnelles
  • Un titre bien lisible pour clarifier le poste recherché (sauf si vous faites des candidatures spontanées, arrangez-vous pour que le titre du CV colle avec l’intitulé de poste recherché…)
  • Vos réalisations
  • Votre expérience professionnelle
  • Vos diplômes
  • Les langues parlées

L’idéal : c’est de présenter un court texte d’une centaine de mots après chaque mission.

Ex : Michael LEGRAND : développeur web senior WordPress au sein de l’agence de création de sites web MIKODIGITAL. J’étais chargé du suivi des bogues et de la satisfaction des clients dans une équipe de cinq personnes.

CV numérique VS CV papier ?

Vous pouvez opter pour un format numérique avec des outils de création dédiées comme doyoubuzz ou linked-in. Les CV formats papier peuvent vous être demandés, mais c’est assez rare étant donné la forte digitalisation qui existe dans les agences de création de sites internet ou chez les professionnels de l’internet en général.

A lire aussi  : comment recruter un profil digital ?

CV développeur : venez à l’entretien avec une de vos plus belles réalisations !

Certains candidats vont même plus loin et décident de créer un petit site web afin de mettre en avant leurs compétences en design et en conception d’outils web. C’est probablement la meilleure façon de se vendre, que de mettre en avant ses propres réalisations.

Le métier de développeur web est un domaine réservés à des passionnés. Un employeur vous reprochera rarement de n’être pas très sociable ou d’être un mauvais vendeur pendant un entretien. Ce qui compte, c’est de pouvoir lui fabriquer de belles choses avec quelques lignes de codes.

Vous n’êtes pas obligé de proposer un site web en forme de CV qui parle de votre passion du code. Vous pouvez par exemple proposez un CV classique sous linked-in accompagné d’un site sur l’un de vos hobbies. L’essentiel, c’est d’arriver avec une réalisation dans le poche pour pouvoir en discuter pendant l’entretien.

Inutile de vouloir trop vous étaler sur la partie design, restez sur quelque chose de fonctionnel, moder et aéré. N’utilisez pas plus de 3 couleurs

Cv developpeur web

Cv développeur web – source pixabay

Quelle est la longueur d’un CV pour développeur web ?

En France, il sera préférable de rester sur un CV concis d’une page maximum. Si vous avez vraiment de l’expérience à mettre en avant, alors vous pouvez déborder. L’important ici, c’est de ne pas blablater pour ne rien dire.

CV développeur informaticien : rester concis et aller à l’essentiel. N’oubliez pas que le recruteur à une pile de CV et de nombreux autres profils à étudier après vous.

Comment se différencier des autres candidats ?

  1. Savoir pourquoi vous postulez : Une des meilleures façons de se différencier dans la conception d’un CV est tout d’abord de viser juste. Adaptez le CV pour le poste et ne mettez en avant que des choses concrètes.
  2. Êtes-vous sexy ? Se mettre à la place du recruteur et se poser la question du potentiel de votre propre candidature est un bon moyen d’éviter les faux pas. Cela vous évitera de postuler à un job qui n’est pas fait pour vous.
  3. Mots-clés : Insister sur le titre et accompagner le d’un petit texte avec vos spécialités. Vous pouvez utiliser des hashtags et indiquez votre façon de travailler dans un petit nuage de mots-clés

Ex : Michael : développeur informatique #agile depuis 2004 #php #ecommerce #anglais #disponible #teletravail

Faut-il indiquer ses prétentions salariales dans le CV informaticien ?

Non, mais cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas en avoir. Vous devez connaître l’échelle de rémunération de votre secteur et vous en parlerez dans l’entretien.

Astuces de rédaction du CV pour développeur web

Nous vous conseillons d’utiliser la voie active afin de dynamiser la lecture de votre CV. L’emploi de verbes d’action (1er groupe) va faciliter la lecture de votre CV et crédibiliser votre candidature. Evitez les fautes d’orthographes. Au besoin, faites-vous relire ou utilisez un correcteur automatique de type Bonpatron.com