CV hôtellerie luxe

Faire son CV pour travailler dans les métiers de l’hôtellerie de luxe

Le CV est un élément important à soigner pour une candidature auprès d’un établissement de restauration de luxe. Les professionnels de l’hôtellerie restauration sont particulièrement friands du CV qui reste un outil simple, imprimable et facile à consulter. Quels sont les éléments à faire apparaître sur un CV pour travailler dans l’hôtellerie de luxe ?

Quels sont les métiers de l’hôtellerie de luxe ?

Il existe de nombreux métiers dans le domaine de l’hôtellerie de luxe. Ce sont généralement les mêmes que dans l’hôtellerie traditionnelle (chef, concierge, manager d’hôtel…) mais certaines spécialités demanderont plus de compétences, de savoir-être et de rigueur.

Il existe aussi des métiers spécifiques à l’hôtellerie de luxe (chauffeur, majordome ou même valet de chambre…) Certaines grandes enseignes s’ouvrent aussi à d’autres corps de métiers comme les coachs sportifs pour proposer des services toujours plus personnalisé à leurs hôtes.

Comment travailler dans l’hôtellerie de luxe ?

Travailler dans l’hôtellerie de luxe est un projet qui se prépare. Sachez qu’il est tout à fait possible de démarrer sa carrière dans l’hôtellerie traditionnelle pour s’orienter vers un établissement de luxe par la suite. Il n’est d’ailleurs pas rédhibitoire d’avoir travailler dans d’autres secteurs auparavant, même s’il est recommandé de commencer plus tôt dans de beaux établissements pour obtenir dès le départ de bonnes références pour la suite.

Vous pouvez aussi suivre des formations d’hôtellerie classique ou prendre un cursus spécialisé autour des métiers de l’hôtellerie de luxe pour prendre le pli dès le départ et avoir toutes vos chances d’être sélectionner en priorité. Nul doute qu’une école spécialisée dans les métiers de l’hôtellerie de luxe démarquera votre CV des autres candidats aux cursus plus classiques.

Ce qui compte également beaucoup, c’est votre envie d’apprendre et de connaître ce domaine d’activité. Un gérant d’hôtel ou un chargé de recrutement sentira tout de suite un candidat prêt à en découdre et à offrir le meilleur service possible à une clientèle exigeante. Tenez-vous le pour dit !

cv pour travailler dans l'hôtellerie de luxe

Comment faire un CV pour travailler dans l’hôtellerie de luxe ? [sources images pixabay]

Concevoir un CV métiers de l’hôtellerie de luxe

Vous voila prêt à postuler pour un des métiers de l’hôtellerie de luxe. Il faut garder quelques éléments en tête pendant la composition de votre CV.

L’orthographe

Le diable est dans le détail. Soignez l’orthographe de votre CV et de votre lettre de motivation. C’est évidemment un point capital qui ne peut-être pris à la légère. Même si vous n’êtes pas amené à rédiger des courriers tous les jours, vous devez comprendre qu’une faute d’orthographe serait perçue comme une négligence professionnelle. Elle sera donc rédhibitoire.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’orthographe, faites-vous relire ! Si vous n’avez personne sous la main, vous pouvez utiliser quelques correcteurs automatiques– comme bonpatron.com – pour vérifier les grosses erreurs. pour le reste utilisez un Bescherelle. Si vous n’êtes pas sur de vous, alors changez la tournure de votre propos. (Ces deux conseils fonctionnent pour la lettre de motivation et le CV)

La présentation

Le CV doit, à la fois, correspondre aux codes de son industrie et taper dans l’œil du recruteur. Pour cela, rien de tel qu’un document clair et lisible. Vous ne travaillez pas dans le design graphique ou dans la publicité, vous n’avez pas besoin de vous démarquez côté graphique. Un CV au design « trop original » sera au mieux réussi (mais n’impressionnera pas le recruteur qui a d’autres chats à fouetter…), au pire loupé et vous sanctionnera direction « la poubelle ». Le plus simple est de choisir une police de caractère sobre et lisible et de limiter le nombre de couleurs à 3 maximum.

Prévoyez de pouvoir imprimer votre CV facilement (1 seule page si possible…), car certains professionnels de l’hôtellerie du luxe ne sont pas toujours portés sur l’ordinateur.

Quelles expériences mettre en avant sur son CV en hôtellerie de luxe ?

Il faudra mettre en avant les expériences qui compte. C’est à dire, celles qui sont affiliées aux métiers de l’hôtellerie de luxe. Vous pouvez aussi préciser d’autres expériences à conditions qu’elles aient un rapport avec le poste souhaité. Si vous étiez guide dans une vide antérieure, cela peut devenir un point très positif, car vous avez de la conversation, des connaissances que les autres candidats n’ont pas et que vous parlez probablement très bien en public et dans d’autres langues. Si vous étiez maçon, vous pouvez le préciser, mais cela ne vous démarquera probablement pas.

Si vous avez travaillé dans de la restauration rapide, vous pouvez le préciser et indiquer vos missions le plus précisément possible. Il faut systématiquement valoriser ses expériences professionnelles, même les plus minimes.

Celles et ceux qui ont trop d’expériences à mettre sur CV en hôtellerie de luxe, il est préférable de les indiquer par ordre chronologique et de n’indiquer que les plus marquantes. Si vous souhaitez éviter les trous dans le CV, vous pouvez toujours mentionner les autres, mais sans ajouter trop de détail pour garder une lecture facile.

Astuce pour un CV hôtellerie de luxe : trop d’expériences et de blabla sur un CV peut lasser votre interlocuteur. Soyez concis !

Faut-il indiquer toutes ses formations sur un CV hôtellerie et luxe ?

Pour éviter de surcharger votre CV, nous vous conseillons de n’indiquer que vos trois dernières formations. Inutile d’indiquer que vous avez le BEPC, si vous venez de valider votre BTS. Gardez en tête que le recruteur cherche à savoir si vous êtes compétent (ou non) pour faire le job.


CV sportif de haut niveau

Sportifs de hauts niveaux : faut-il faire un CV ?

Saviez-vous que même les sportifs de hauts niveaux doivent rédiger des CV pour se faire recruter par les clubs ou trouver des sponsors ? En effet, rares sont les sportifs qui n’ont besoin de rien ni personne pour faire décoller leurs carrières. La rédaction d’un bon CV n’est certes pas l’étape clé du recrutement d’un sportif, mais elle reste une étape importante pour se construire une carrière dans les métiers du sport. Pourquoi faire ?

CV métier du sport : pourquoi est-ce important ?

On associe rarement l’image du sportif à celui de l’entreprise. C’est un tort, car le sportif, aussi brillant soit-il sur le terrain va devoir poursuivre une carrière hors champs et apprendre à réseauter pour se faire repérer par les bons recruteurs. Un sportif qui n’a pas le sens du relationnel risque fort de briller quelques années et de se retrouver sur la paille après la quarantaine. Il est donc très important de savoir préparer la suite.

Le sportif a une carrière courte

En effet, le sportif – même s’il peut gagner des sommes astronomiques – aura une carrière courte et très incertaine. 40 ans est déjà vieux pour un sportif et toit professionnel doit savoir se reconvertir pour tirer le meilleur parti de ses meilleures années.

On a par exemple vu Zinedine Zidane briller au Real Madrid en tant qu’entraîneur, après son coup de boule historique en final de coupe du monde. Bien entendu, les métiers du sport sont un domaine très large et tout le monde n’évolue pas dans les même sphères que Zidane. C’est pour cela que de nombreux sportifs de hauts niveaux (régional, national, voir international) peuvent revenir dans le monde de l’entreprise après une carrière de sportif professionnel.

Comment sont recrutés  les sportifs de hauts niveaux ?

On ne s’improvise pas sportif de hauts niveaux. Les profils potentiels sont repérés tôt par les recruteurs et suivis pour  les inciter à faire des formations thématisées favorisant, la pratique intensive du sport et l’apprentissage théorique qui va avec. On parle alors de formations Sports-Etudes. C’est d’ailleurs à ce moment que les premiers CV de sportifs sont envoyés.

Une fois ces études sportives terminées, les sportifs de hauts niveaux se retrouvent dans le grain bain et seront confrontés

  • aux clubs
  • aux sponsors
  • aux agents indépendant et autres spécialistes du management sportif

Comme les acteurs, ils vont devoir gérer leurs carrières seuls et faire les meilleurs choix pour leurs carrières. Une fois cette carrière terminée, le sportif de haut niveau va devoir se reconvertir et envisager des chemins plus classiques. C’est une étape qui peut s’avérer très délicate pour d’anciens sportifs, mais dont ils peuvent tirer profit.

En effet, le sport est devenu un vrai business, on le voit par la création d’école de commerce en management sportif. C’est une niche de spécialiste et une expérience dans ce domaine en tant que sportif de haut niveaux peut-être un vrai plus pour décrocher un emploi.

Pourquoi recruter un sportif de haut niveau ?

Les avantages pour une entreprise de recruter un sportif de haut niveau sont plus nombreux qu’ils n’y paraissent.

# la pratique du sport renforce le mental

Le sport est une discipline de vie qui renforce la persévérance et la pugnacité chez l’individu. On parle beaucoup de collectif dans le sport. Ce sont des valeurs très importantes pour une entreprise qu’il conviendra de bien faire apparaître dans un CV. Enfin, un sportif de haut niveau sait résister à la pression et il n’aura pas peur de la compétition. Ces atouts sont absolument majeurs dans le domaine de l’entreprenariat et permettent de belles réussites.

# le sportif comme étendard pour l’entreprise

Le salarié sportif peut aussi devenir un salarié ambassadeur pour une entreprise. Si l’athlète a bénéficié d’une popularité accrue dans les médias, il se peut que l’entreprise le convoite d’autant plus. Une image avec des salariés qui sont d’anciens sportifs renforcera son potentiel de séduction et sa marque employeur.

# un sportif aime la performance

La principale  qualité d’un sportif étant d’aimer se dépasser, on comprendre vite la relation entre performance et discipline sportive. Cette capacité a endurer l’effort est clé dans toute réussite. N’est-ce pas Steve Jobs qui se disait convaincu de la nécessité absolue de persévérer (plus que les autres) pour faire réussir son projet ?

Recruter un sportif de haut niveau

Recruter un sportif de haut niveau [sources images : Pexels.com]

CV pour sportif : vers une nomenclature ?

Pour conclure, je dirai qu’il n’est pas utile de penser à un CV pour sportif de hauts niveaux. Comme les hobbies, la pratique d’un sport est un atout dans un CV qu’il convient de mentionner. Les recruteurs savent qu’il est plus difficile pour un ancien sportif de repenser sa carrière. Ils savent que si le sportif aura probablement moins d’expérience en entreprise, il peut tout à fait compenser ce manque par un capacité à travailler en équipe et à ne rien lâcher.

A lire aussi : Comment faire un CV sans expérience concrète ?

CV sportif : quelle forme ?

Le CV d’un ancien sportif de haut niveau doit aller dans ce sens. S’il cherche un travail en tant que salarié, il peut s’inspirer des CV classiques de sa nouvelle profession. Il conviendra d’appliquer les mêmes conseils et la même nomenclature qu’un CV traditionnel. Évitons de chercher à se différencier sur la forme du document.

CV sportif : quel contenu ?

Sur le fond, il faudra bien sur mettre en avant son expérience et détailler ses réussites comme ses défaites. Il est bon de préciser son rôle dans l’équipe et les défi qu’il a pu relever et de préciser le type de préparation qu’il a pu mettre en place. S’il y a des éléments de méthodologies, il peut-être bon de les préciser.

Entreprenariat : la voie rêvée des ex-sportifs ?

Bien souvent et si sa carrière a été rondement menée, le sportif de haut niveau aura déjà prévu la suite. Il aura déjà travaillé avec des sponsors et il pourra activer son réseau et jouer de son image pour développer des projets parallèles – démarrés en amont de sa retraite de sportif – et se tourner vers de l’entreprenariat. Après tout, n’est-ce pas naturel pour un sportif ?

SOURCES :

icademie.com/fr/blog/pourquoi-recruter-sportif-haut-niveau
cnosf.franceolympique.com/cnosf/actus/6631-recrutement-de-sportifs-de-haut-niveau.html