Envie d’une expérience professionnelle aux USA ? Vous avez raison, travailler aux États-Unis est un vrai tremplin pour une carrière. Travailler aux usa ne s’improvise pas non plus et de nombreux étudiants français viennent tenter leur chance au pays de l’oncle Sam. Il faudra vous documenter et préparer vos recherches bien avant votre arrivée. Vous devez aussi obtenir les documents qui s’imposent comme les visa, mais aussi le le CV et la lettre de motivation (qui ne sont pas les mêmes qu’en France…) Plus de détails ?  Découvrez tout  ce qu’il faut savoir pour préparer un CV pour les USA dans cet article.

Travailler aux États-Unis : la préparation

Avant de commencer à faire votre recherche d’emploi, il est important de vérifier certains points essentiels, comme celui de vous assurer de pouvoir rentrer dans le pays d’accueil. Pour cela, il faudra vous renseigner sur les démarches à effectuer.

#1 Les démarches administratives : comment obtenir un visa de travail pour les états-Unis ?

Nous ne détaillerons pas les procédure d’entrées aux États-Unis qui sont souvent très complexes et se feront au cas par cas par les autorités compétentes. Il existe plusieurs façons de rentrer aux États-Unis et tout autant de visas. Retenez qu’il vous faudra impérativement obtenir un visa de travail. Ce visa de travail s’obtient par parrainage, c’est à dire qu’une entreprise, une école ou toute autre organisation doit se porter garante pour vous embaucher dès votre arrivée.

Vous pouvez aussi choisir de venir en tant que touriste via l’ETSA et profiter d’une période de 90 jours pour chercher du travail et distribuer des CV. Cette technique peut toutefois se révéler efficace, car les américains sont beaucoup moins formels que les français au niveau de l’embauche.

Le réseautage est encore plus courant aux États-Unis qu’en Europe. Une expérience “de touriste” pourrait vraiment vous aider afin de créer quelques contacts sur le terrain.

Quelques liens utiles pour trouver un travail aux Etats-Unis :

vivreaudeladesfrontieres.com/partir-travailler-aux-usa/
vivreaudeladesfrontieres.com/articles/visa-usa/

 

cv pour les etats-unis

Comment faire un CV pour les États-Unis ? [source : rawpixel]

CV USA : formats et différences

Quel que soit votre domaine d’activité, le CV reste ce document incontournable pour trouver un emploi. Et cela, dans les quatre coins du monde. Seulement, n’oublions pas qu’aujourd’hui, la concurrence est rude. Il est donc plus que nécessaire de vous démarquer et rendre un document qui fera la différence. Les règles du CV ne sont pas les mêmes en fonction des pays. Voici l’essentiel des différences à connaître pour réussir un cv à l’américaine

La règle des “3R”

Le CV américain est différent de son homologue français. Les différences culturelles qui existent entre les deux pays vont se ressentir sur la forme du document. Un CV américain pourrait  se résumer dans la devise des “3R”

  • RELIABLE : si les français sont les champions du pipeautage de CV (source), sachez qu’on ne ment pas sur un CV à l’américaine. C’est très mal vu. Utiliser donc vos atouts pour faire valoir votre expérience et consulter cet article si vous n’en avez pas. Sachez que les américains sont moins ancrés sur les diplômes que les français. Ils privilégieront toujours l’expérience et la tentative d’avoir essayé (même si vous avez essuyé un échec) sur le bout de papier que représente le diplôme (même si celui-ci aura tout de même son importance.

CV USA : Vous pouvez tout à faire mettre en avant une expérience de bénévolat sur un CV américain ou le fait que vous ayez travaillé dans une programme éducatif (même non rémunéré)

  • RELEVANT : un cv américain doit être adapté. n’envoyez pas des CV à tours de bras qui ne soient pas un minimum personnalisé. Si vous postulez à un job aux états-unis, vous devez montrer que vous êtes fait pour celui-ci. Soyez concis ! Un employeur américain n’aura pas beaucoup de temps à vous accorder et il aimera quelqu’un qui va à l’essentiel. La culture du business aux États-Unis est très fortement ancrée. Ne faites pas de remplissage pour dire de combler les vides

    En Europe, comme dans les pays anglo-saxons : évitez les CV types ! Ils ne sont pas efficaces et vous feront perdre du temps et de la motivation.

  • REMARKABLE : faites de votre CV un élément remarquable. Vous devez trouver un élément qui vous différenciera des autres. Cela peut-être dans la forme ou dans l’insertion d’un détail qui piquera la curiosité de l’employeur. n’en faites pas trop non plus. Si vous n’êtes vraiment pas à l’aise avec cette idée, vous pouvez toujours jouer la carte du français qui va en Amérique… Dans ce cas il conviendra de préciser votre niveau d’anglais (ex : en indiquant votre note au TOEFL)

Attentions aux informations personnelles

Les américains sont très tatillons sur les informations personnelles. Un CV qui mentionne ce genre d’informations passera illico à la poubelle, sans même avoir été consulté.

Vous ne devez pas insérer les éléments suivant sur un cv pour travailler aux Etats-Unis

  • photo
  • sexe
  • âge
  • situation familiale (marié, divorcé…)
  • religion.

Si les informations personnelles sont strictement bannies sur un cv pour les usa, vous pouvez indiquer vos passions, qu’elles aient un rapport (ou pas) avec le poste recherché. Si vous êtes passionné de musique classique, de yoga, ou d’escalade. Mentionnez-le !

Comment rédiger un bon CV pour les USA ?

Si les français utilisent souvent les pronoms possessifs (JE, MON, MA…). Les américains préféreront une approche plus neutre. Vous pouvez utiliser des expressions plus directes et moins personnelles.

  • Inspirez-vous des annonces trouvées sur Internet qui utilisent un vocabulaire très professionnel.
  • Vous pouvez aussi passer par une agence spécialisée en traduction de cv qui vous aidera à trouver le bon vocable pour un prix tout à fait raisonnable.

Surveillez l’équivalence des diplômes France usa

Si les diplômes ont un peu moins d’importance aux États-Unis qu’en France, ce n’est pas une raison pour les ignorer. Il faudra surtout faire attention aux équivalences pour ne pas perdre votre interlocuteur en cours de route. En effet, à compétences égales, les diplômes ne sont pas les mêmes sur les deux continents.

Équivalence diplômes France usa

Équivalence diplômes France usa [source : Extranet BTS CI Saint Marc : https://bit.ly/2Z8VDtP]

N’hésitez pas à mentionner vos diplômes de niveau d’anglais (TOEIC, TOEFL) N’oubliez que vous êtes à une étape dans laquelle vous ne pouvez pas encore justifier de votre niveau d’aisance à l’oral. Précisez-le sur votre CV et démontrer voter aisance sur la lettre de motivation.

Combien de pages sur mon CV USA ?

Le nombre de pages n’est pas le plus important sur un CV pour travailler aux États-Unis. Une fois encore, il faudra pouvoir justifier de la longueur et réussir à créer un document suffisamment attractif pour garder votre futur employeur en haleine durant toute sa lecture. Il existe de nombreuses bibliothèques de CV sur Internet et nous vous conseillons d’aller y jeter un œil afin de inspirer