Trouver de bons profils spécialistes du digital est nécessaire pour les entreprises de recrutement. Ces sont les meilleurs profils qui feront grandir l’entreprise. Il peut-être intéressant de sortir des sentiers battus parfois et de ne pas compter que sur son CV. Si le CV reste une obligation pour trouver un emploi, il arrive aussi qu’un bon CV ne soit pas suffisant. Il faut aussi démontrer une attitude à réussir. (surtout sur Internet). Quelques conseils qui vont dans ce sens.

CV vs Digital : une place de plus en plus particulière

Le CV atteint ses limites quand on parle de recrutement digital. En effet, il sera pas si important que dans les autres domaines d’activités plus traditionnels (ex la comptabilité).

Le numérique étant un nouveau territoire à construire, un monde ou les professionnels qui le constitue sont capable de proposer plus qu’un CV, souvent un site web ou une expérience en ligne.

Les freins pour recruter un profil orienté numérique

Le secteur professionnel a beaucoup évolué ces dernières années, notamment avec l’avènement du numérique et l’apparition de la génération Y. Ce changement créé par la transition des entreprises vers le digital apporte bon nombre d’avantages, mais aussi son lot d’inconvénients. Il faut savoir que les recruteurs actuels ont des difficultés à s’y retrouver lors de l’élaboration de leur projet de recrutement.

  • Les recruteurs ne sont pas des spécialistes du numérique : s’il y a un domaine dans lequel les erreurs de recrutements sont fréquentes et coûtent, c’est le  numérique. Les cabinets de recrutements classqiue et les annonceurs ont ainsi du mal à comprendre cet écosystème et sont incapables de comprendre ce que leur raconte le candidat.
  • La différence entre la génération X et la génération Y : trouver un profil digital est devenu une véritable priorité pour les entreprises souhaitant s’adapter aux transformations rencontrées dans leur secteur. En effet, aussi bien les modes d’organisation que la conception des services et produits sont touchés par les innovations numériques. C’est aussi le cas en ce qui concerne les procédés de vente.

=> X VS Y : La génération X est une génération mature comptant les personnes de 35 à 50 ans. La génération Y, aussi appelée digitale native, est celle qui regroupe les personnes de 20 à 35 ans. La différence entre ces générations est que l’une doit encore s’adapter au monde numérique tandis que l’autre maîtrise mieux les technologies.

Des méthodologies secouées par le numérique

Dans les sociétés touchées par le numérique, les process d’organisation ne sont pas les mêmes (SCRUM & méthodologies AGILE).

Il est alors important que les futurs recrutés puissent bien les comprendre. Il faut également que le recruteur soit initié aux fonctions et au travail des data analysts, datas scientists, chefs de projets et autres acteurs du digital. Cela lui permettra de mieux réussir ses démarches de recrutement.

Le contexte actuel du marché de l’emploi

Avant de se lancer dans un recrutement, il faut nécessairement connaître les fluctuations du marché dans lequel l’entreprise évolue. Les entreprises dont les activités s’articulent autour du numérique doivent souvent faire face à diverses conditions et contraintes. Les recruteurs doivent alors adapter leurs démarches de recrutement en fonction de celles-ci.

Le marché de l’emploi actuel possède un flux tendu autour du numérique : les recrutés ont ainsi l’opportunité de poser leurs conditions et ont un large choix en ce qui concerne les offres d’emplois. Cela s’explique notamment par le fait que les profils spécialistes sont très sollicités par différents prospects.

Vous pouvez notamment distinguer les profils SEO, les data scientists ou encore les Leads Devs. Les recruteurs doivent ainsi être plus flexibles en s’adaptant à leurs diverses demandes, même si elles peuvent être inadaptées à la politique de leur société.

La bonne procédure de recrutement

En prenant en compte toutes les informations précitées, il est important de bien s’organiser afin de réussir le recrutement de bons profils digitaux. Cela passe par un bon choix d’offres, mais aussi un bon choix du mode de diffusion. Voici comment procéder :

Comment créer l’offre ?

Lors de la création de l’offre de recrutement, il faut au préalable déterminer le rôle du futur salarié dans votre entreprise. Il faut ainsi réaliser la rédaction de l’offre en s’aidant de ses connaissances sur le métier. Faire confiance à un cabinet de recrutement spécialisé dans le digital peut alors être utile. Cela vous permettra d’éviter de trop solliciter votre spécialiste digital devant se concentrer sur les travaux de développement ou les missions sur les réseaux sociaux.

Comment diffuser l’offre ?

Une fois l’offre de recrutement rédigée, il est indispensable de bien étudier sa diffusion. Pour cela, différentes alternatives peuvent être envisagées si vous souhaitez obtenir un bon démarrage.

Vous pouvez par exemple vous aider des réseaux sociaux professionnels, des sites d’emplois généralistes ou encore des magazines spécialisés.

– indeed.fr
– apec.fr
– emploicadres.leboncoin.fr
– malt.fr
– codeur.com
-linked-in

Vous pouvez également vous servir de votre réseau de contacts professionnels ou faire confiance à une société experte du recrutement digital.

Le choix de la méthode de diffusion dépend de vos besoins, mais aussi de vos objectifs et de la qualité des profils que vous recherchez pour votre entreprise.