Vous devez refaire ou remettre votre CV au goût du jour ? Vous cherchez un nouvel emploi ?  Sachez que plus votre CV sera complet et pertinent et plus vous aurez de chance d’attirer un recruteur. 

Cet article vous aidera à mieux organiser les rubriques de votre CV pour le rendre plus impactant et professionnel.

Il y a des règles à suivre lorsque l’on rédige un CV. Chaque rubrique CV à son importance et leur contenu se doit d’être bien organisé. Il faut savoir qu’un recruteur ne passera probablement pas plus de 40 secondes sur ce document Dans ces conditions, autant, être percutant !

Comment rédiger les rubriques du CV

Avant tout, le contenu de votre CV doit être cohérent avec le poste que vous recherchez. Restez professionnel en toutes circonstances. Toutes les données trop personnelles ne sont pas utiles. Vous êtes là pour décrocher un entretien d’embauche et non pour faire copain copain avec votre recruteur.

L’entête du CV : partir du bon pied

Dans l’en-tête de la première rubrique de votre CV se trouve

  • votre nom, votre prénom : nul besoin de rajouter votre statut marital ou vos seconds prénoms. 
  • votre adresse postale
  • vos contacts téléphoniques
  • votre adresse mail : votre E-mail doit être professionnel afin de ne pas faire fuir un potentiel recruteur.  Évitez les mails trop vieux de type wanadoo ou ceux trop alambiqués. 


Vous pouvez aussi préciser dans l’entête du CV, si vous avez un moyen de transport que si cela est nécessaire au poste. 

CV avec ou sans photo ? 

Une photo n’est pas obligatoire sur un CV depuis la loi de l’égalité des chances promulguée par le Sénat [1]. Si vous souhaitez, tout de même, en ajouter une, vous le pouvez à condition d’y intégrer une photo professionnelle type photo d’identité. Votre minois cet été à la plage ou une photo de vous avec des oreilles de lapin manquent de pertinence et de maturité. Un mauvais point pour vous ! 

Une phrase d’accroche efficace 

Votre accroche est importante. Prenez le temps de trouver celle qui fera la différence. Un curriculum vitae avec un titre “bateau” ne vous démarquera pas. Choisissez plutôt un titre personnalisé, avec par exemple, votre nom complet et le poste que vous visez. Votre recruteur saura de suite pourquoi il lit votre contenu de CV. 

Formations sur l e CV : faut-il toutes les mentionner ? 

Dans la rubrique des formations et diplômes, il est inutile de préciser que vous avez votre brevet des collèges ou un master si vous avez déjà un Master 2. Le but est d’aller à l’essentiel et présenter les projets qui vous mettront en avant face au recruteur. 

Prenez le temps de détailler les réalisations collectives, les mémoires … Plus vous serez concret dans le détail et plus le recruteur se souviendra de vous. Attention à ne pas vous étaler non plus. Restez concis, c’est montrer son efficacité !

Réalisations & expériences professionnelles 

Faites le tri de vos expériences professionnelles et de vos compétences sur le CV. Cela ne sert à rien de surcharger le CV en expériences qui n’ont rien à voir avec le poste demandé. N’oubliez pas qu’un CV en France ne doit pas dépasser une page pour être lu par un recruteur. 

Si jamais vous postulez dans un pays étranger, alors les règles ne sont pas les mêmes. Aux USA ou en Angleterre, vous pouvez largement dépasser une page

Pour les postes à responsabilités : inutile de parler de votre stage d’observation ou de votre emploi étudiant en vendeur de brioche. Mettez plutôt l’accent sur les expériences les plus pertinentes en lien avec le poste demandé. N’oubliez pas qu’il est important de rester cohérent avec votre projet professionnel dans les rubriques de votre CV.

Si vous avez une expérience inédite à partager, alors mentionner la. Souvenez-vous qu’elle doit pouvoir servir votre candidature et prouver vos compétences

rubrique d'un CV
Les rubrique d’un CV : comme pour l’entretien d’embauche, évitez les sujets clivants, même si l’ambiance est décontractée

Les sujets qui fâchent…

Le CV est un document qui vous met en avant. L’exercice est difficile, car il vous demande d’être original tout en restant consensuel. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est préférable d’éviter les sujets qui fâchent : politique, opinions personnelles n’ont pas leurs places sur ce document. 

Sachez aussi que l’on ne parle pas de ses prétentions salariales sur un CV. Celles-ci ne s’abordent que lors de l’entretien d’embauche, s’il est positif

N’évoquez pas non plus les raisons de votre départ de votre ancien poste. Le commérage n’a pas sa place dans un contenu de CV tout comme le fait de dénigrer votre ancien employeur. 

Faut-il évoquer les hobbies ? 

Pour terminer, la rubrique CV sur les loisirs ou passe-temps doit rester dans le thème et être un plus pour vous démarquer face à un recruteur. Évitez tout de même les loisirs qui peuvent faire débat. La plupart des personnes aiment le cinéma ou la cuisine.

Soyez plus précis sur le type de film ou de gastronomie sans rentrer dans une foule de détails ennuyeux. Vous trouverez des bons guides pour CV en ligne afin de vous aider. 

Soignez le fond comme la forme

Votre CV doit toujours être équilibré et suivre un fil conducteur pour le poste souhaité. Il doit être précis, cohérent et simple à lire. Prenez le temps de le relire et de le travailler autant de fois qu’il le faudra.

Vous pouvez utiliser des générateurs de CV en ligne comme CV-Market.fr qui vous aideront à garder une bonne cohérence graphique pour générer un document de qualité. 

L’avis et les critiques de vos proches pourront vous aider à l’améliorer. Évitez les papiers trop colorés, avec des imprimés ou même odorants. Cela fera, peut-être, sourire le recruteur, mais vous n’aurez pas votre entretien d’embauche. 

Vous pouvez faire un contenu de CV différent pour chaque demande de postes selon le secteur de votre choix. Ainsi chacun d’eux va s’adapter à l’entreprise qui postule de nouveaux collaborateurs. 

SOURCES

[1] loi égalité des chances au Sénat : https://www.senat.fr/lc/lc203/lc203_mono.html
Crédits images : Pexels