Vous avez trouvé le poste idéal, votre CV et vos références sont au rendez-vous. Désormais, il ne vous reste plus qu’une chose : rédiger la terrible lettre de motivation pour décrocher l’entretien d’embauche… Rassurez-vous, très peu de gens aiment écrire une une lettre de motivation pour un emploi. . C’est un peu normal, on veut que le document soit parfait et qu’il fasse mouche à chaque fois. Si la plupart d’entre-nous connaissent les bases d’une bonne lettre de motivation, il peut être difficile de disséquer ce que recherche exactement un employeur et comment le traduire en quelques centaines de mots élogieux. Cet article vous donnera 5 conseils de base pour vous aider à rédiger une lettre de motivation pour un emploi.

une lettre de motivation pour  décrocher un emploi : 5 conseils à suivre !

Les lettres de motivation sont très importantes pour la simple et bonne raison qu’il s’agit du seul espace que vous avez en dehors de votre CV pour faire une première bonne impression. Si vous voulez décrocher le poste de vos rêves. Il faudra lui accorder toute l’attention qu’elle mérite. . Suivez ces conseils et faites en sorte que votre prochaine lettre de motivation se démarque du reste de la pile.

1. L’entreprise a besoin de vous : expliquez leur pourquoi

Un conseiller d’orientation m’a dit un jour: «Ne dites pas ce que l’entreprise peut faire pour vous, mais ce que vous pouvez faire pour l’entreprise.». Au lieu d’expliquer pourquoi vous êtes intéressé par ce poste. Faites de votre lettre un plaidoyer qui expliquera pourquoi ils ont besoin de vous.

SI vous souhaitez exposer la raison pour laquelle vous recherchez cet emploi (et pas un autre), formulez-le de manière à mettre en évidence l’entreprise. Il est préférable d’utiliser la formule suivante «Je suis engagé dans ce domaine depuis quatre ans grâce à mes expériences en…», que «ce serait un grand pas pour ma carrière.»

“Un employeur ne vous embauche pas pour vous aider – il vous embauche pour les aider.”

2. Adapter votre discours à celui de votre employeur

Tout le monde a de l’expérience à mettre en avant. Il n’est pas toujours indispensable d’en faire des tonnes, ou pire, de mentionner les mauvaises informations. Une seule solution : le tri sélectif ! je vous vous donner une astuce pour réussir votre lettre de motivation en vous adaptant sur la fiche de poste.

Lorsque les employeurs créent une description de poste, il s’agit essentiellement d’une liste de contrôle des éléments qu’ils recherchent chez un employé. Ces compétences doivent être retrouvées dans la lettre de motivation pour faire mouche plus facilement. En d’autres termes, reproduisez la description du poste – non pas mot pour mot, bien sûr, mais en recherchant ce que l’entreprise recherche et en mettant en évidence des exemples spécifiques de ce que vous pouvez proposer.

3. Mettez vos compétences en avant

La plupart des gens ont un CV moderne et structuré en fonction des emplois qu’ils ont occupés, plutôt qu’en fonction de leurs compétences. Rien de mal à cela, car la lettre de motivation viendra contrebalancer le CV pour trouver un point d’équilibre. Utiliser la lettre de motivation pour mettre en avant votre savoir-être.

Structurez chaque paragraphe autour d’une des compétences que vous avez choisies de mettre en valeur, puis écrivez deux ou trois phrases expliquant comment vos expériences en les illustrant.

Encore une fois, vous n’êtes pas obligé de tout dire, ni même nécessairement d’être chronologique. Cette stratégie vous évitera surtout de répéter votre CV, profitant au maximum de l’espace disponible dans votre lettre de motivation et ne perdant pas le temps de votre employeur potentiel.

écrire lettre motivation

4. Soyez spécifique

Tout comme votre CV, vous souhaitez que votre lettre soit très précise lorsque vous parlez de vos réalisations. Donnez-leur des faits et des chiffres. Précisez le budget dont vous disposiez et combien  vous avez collecté, combien de personnes vous aviez sous vos ordres et à quel point vos réalisations sont impressionnantes. Si vos chiffres ne sont pas assez volumineux pour impressionner l’entreprise, laissez-les de côté.

5. Restez-vous même

Lorsque vous écrivez votre lettre de motivation, rappelez-vous que la/e responsable du recrutement en lira probablement beaucoup  d’autres. Faire une lettre professionnelle ne passe pas par le déni de soi. Vous devez  inclure une partie de votre propre personnalité. Il n’y a rien de pire qu’une lettre impersonnelle.

En revanche, gardez-vous de ne jamais dépasser les limites du professionnalisme. Il faudra rédiger une lettre attrayante avec une suffisamment d’enthousiasme et de clarté qui incitera les gens à penser: «Waouh, ce serait un bon collaborateur.»

Vous n’avez pas le profil de rédacteur. Entraînez-vous ! Plus vous écrivez, plus cela devient facile. Bon courage !